Projet lauréat : Follow'her

FOLLOW’HER, des missions solidaires pour aider à l'inclusion économique des femmes.


En Afrique, comme au Moyen-Orient, le travail des femmes est souvent peu estimé et précaire. Face à ce constat, l'association Follow'Her œuvre en mettant les compétences de ses membres au service d'initiatives en faveur d'une meilleure reconnaissance des travailleuses.

Fondée en 2014 à HEC, l'association Follow'Her est aujourd'hui constituée de deux étudiantes à l'Essec et d'une autre à la Kedge Business School. « Nous avions toutes trois envie de nous engager pour des causes qui nous tiennent à cœur. Et notamment l'inclusion économique des femmes en Afrique et au Moyen-Orient. Dans ces régions, leur travail, souvent agricole, est peu valorisé et est fragilisé par les conséquences du changement climatique. A cet égard, en découvrant l'association Follow'Her, nous avons été séduite par son positionnement similaire à nos aspirations : effectuer des missions bénévoles durant six mois aux côtés de porteurs de projets innovants, à impact social et environnemental, visant à favoriser l'intégration des femmes » rapportent-elles.

Réalisation de business plans, de supports de communication, etc

Concrètement, sur le terrain, les membres de Follow'Her viennent en aide à des associations ou à des entreprises sociales, ayant pour but de permettre aux femmes de trouver leur place dans l'économie et de contribuer au développement de leur pays. Ainsi, elles mettent bénévolement leurs compétences, acquises durant leur formation en école de commerce, à disposition de ces initiatives locales : réalisation de business plans, de supports de communication, de mesures d'impact, d'études de marché, etc. « Nous permettons aux porteurs de projet de développer leurs activités et de mieux les optimiser. Nous tentons de les mettre en relation avec des institutions et d'autres acteurs engagés, et favorisons l'échange de bonnes pratiques ». Cette année, de juillet à décembre, quatre missions, d'un peu plus d'un mois chacune, sont au programme, en Côte d'Ivoire, au Maroc, au Liban et au Kenya. Pour les mener à bien, une levée de fonds a été réalisée au préalable.

« Des jurés attentifs et constructifs »

Lauréates du 3e prix PwC du concours Coup2Boost, les filles de Follow'Her ont également pu compter sur une bourse pour financer une partie d'une de leurs missions et acheter du matériel vidéo. Mais aussi avancer plus précisément sur leur idée : « Pitcher son projet devant un jury de professionnels est toujours enrichissant. Cela nous a permis de clarifier nos objectifs. Malgré le trac, notre présentation s'est bien déroulée. D'autant que les jurés étaient attentifs et constructifs ». À son retour de missions, le trio partagera son expérience avec ses camarades de classe et ses partenaires. « Nous souhaitons vivement encourager d'autres étudiants à mener le même type de projet solidaire, car nous avons pu constater à quel point notre impact sur place était important. Par ailleurs, nous espérons pouvoir transmettre le flambeau à une nouvelle équipe en 2019, que nous conseillerons avec plaisir ».